Entretien confinement avec Bachir Koucha

Comment se passe ce confinement personnellement ?

Il se passe plutôt bien. C’est une situation inédite évidemment, mais nous sommes obligés de nous adapter. Des consignes de confinement ont été données nous devons les appliquer nous n’avons pas le choix. Nous vivons une vie à laquelle nous ne sommes pas habitués mais je n’ai pas à me plaindre Je suis avec ma famille et nous sommes en bonne santé. Je m’occupe de mon fils le matin pour son travail scolaire,  et l’après-midi nous avons la chance de pouvoir profiter de notre jardin alors nous nous occupons à faire du sport, faire le jardin, du bricolage, prendre des nouvelles des proches, suivre l’actualité …. ça me permet de profiter et de se recentrer sur des choses essentielles qu’au quotidien je n’ai pas le temps de faire . Il y a pire que notre situation. Mais le plus important c’est que cette crise sanitaire cesse rapidement avec le moins de victimes possible.

Bachir au travail avec Noah

Si tu avais un message à donner aux licenciés, ce serait lequel ?

Prendre soin de soi et ses proches, de profiter de ce moment pour profiter des siens c’est la meilleure façon de surmonter  cette période difficile.

Sportivement, tu es en contact avec ton groupe ?

Oui chaque semaine ils reçoivent un programme individuel à suivre. Je garde le lien avec eux par téléphone. Dans cette situation ce qui est important c’est de savoir les gars en bonne santé ainsi que leurs proches.

Ils travaillent toujours ?

Les garçons reçoivent chaque début de semaine un programme pour se maintenir en forme. Spécifiquement un travail d’aérobie et de renforcement. Cela permet d’échanger sur les exercices et surtout de garder le lien c’est important. Chacun travaille comme il le peut tout en respectant les règles de confinement imposées.

Revenons à la R1, comment tu évalues cette première saison dans l’élite régionale ? 

C’est un bilan plutôt positif tant sur le plan comptable que sur la régularité des performances. Nous avons progressé dans l’équilibre du jeu notamment la transition offensive – défensive ou nous étions en réaction plutôt qu’en action en début de saison. Après même s’il reste encore du travail je suis content du jeu que l’on propose dans notre animation offensive, 30 buts en 11 matchs est un ratio plus que convenable. Nous devons jamais nous éloigner des valeurs de notre club et de notre groupe ce qui nous permettra de continuer à progresser davantage.

L’affiche contre Libourne qui devait être un peu le favori contre l’outsider, c’était un match excitant à préparer ?

Oui il est certain que Libourne est la grosse cylindrée de la poule . Et avoir à jouer des matchs comme cela nous donne envie de nous dépasser. 

Comment voyais-tu cette fin de saison sans la trêve sanitaire ?

je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve mais une grosse fin de saison nous attend avec tous les matchs retour et de très bonnes équipes à jouer. 

Comment penses-tu que la saison va se terminer ?

Le football n’est aujourd’hui plus une priorité donc si on peut finir la saison, c’est bien, sinon ce n’est pas grave. Le match que nous devons gagner actuellement c’est celui contre le coronavirus. Supporter les personnes qui sont au quotidien au front pour soigner les malades, et ceux qui continuent de travailler pour nous permettre de continuer à vivre le plus normalement possible. Une pensée particulière à toutes les familles touchées par ce virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *